Te dire combien je t’aime… mon ange

Bonjour à tous, à toutes,

 

Aujourd’hui je me lance, je décide de parler de toi, de mon amour pour toi, de mon attachement viscéral à toi, ma chair, mon enfant, ma toute petite, ma merveille… mon ange.

Je t’ai porté durant 9 mois avec beaucoup d’amour, de tendresse, d’écoute, de communication, de sensations, de rêves, de douceur, de plaisir et de sérénité.

C’est bien ce qu’il y a de plus cruel d’ailleurs. Durant toute ma grossesse, je me suis sentie, belle, bien dans ma peau, joyeuse, sereine, et en parfaite harmonie avec toi.

Un peu comme si en fait, ces 9 mois étaient les seuls que je n’aurais jamais et donc tout était parfait.

Je te dédie ce mail, car dans quelques jours, tu devrais fêter ta première année, au lieu de cela, nous sommes en panique à chaque jour qui avance, de se dire que cette date si terrible arrive, et que nous n’avons aucun moyen de revenir en arrière, aucun moyen de faire quoi que ce soit pour rétablir les choses…

Le temps passe si vite… Et en même temps si lentement…

Le temps sans toi est si long… Une vie sans toi est interminable…

C’est un message d’amour.

Ce message pour toi, ce message qui me dit que tu m’as choisi, toi bébé Eline, bien avant que tu arrives dans mon ventre, tu m’a s fait l’honneur de me choisir pour t’apporter une vie d’amour, de bras grands ouverts, chaleureux, aimants et bienveillants, durant ta courte vie.

On me dit que tu avais une mission, que tu es venue sur terre pour une bonne raison, mais je ne trouve pas encore la raison.

Je suis tout de même extrêmement touchée que tu m’aies choisi pour t’apporter amour, douceur, chaleur et réconfort, mais je suis tellement triste de ne pas t’avoir connu plus longtemps.

Tu as fait de moi une maman plus forte, et à la fois complètement dévastée.

Tu as fait de moi une personne qui n’a au final plus peur de rien. Mise à part qu’une autre catastrophe s’abatte sur nous, ou sur ta sœur.

Si ta venue sur terre était dans un but précis, je te fais confiance pour protéger ta sœur tout au long de sa vie.

Je n’ai pas su te protéger, je n’ai pas su t’aider et de cela je m’en voudrais toute ma vie.

Mais toi bébé Eline, tu n’as été qu’amour, que douceur, que beauté et tendresse…

Je vais devoir apprendre à vivre avec ton absence, j’aime à croire que tu m’entends te parler, j’aime à me dire que tu ne m’en veux pas de ce qu’il s’est passé…

Je ne serais plus jamais celle que j’ai été, je vais devoir vivre et apprendre à contrôler cette souffrance… Ce trou dans mon cœur, ce manque de toi dans mes bras.

J’espère que tu as ressenti tout mon amour pour toi, et mon accompagnement jusqu’à ton dernier souffle… Jusqu’à ton dernier regard.

Toi, ma douce enfant, si belle, si douce, si parfaite…

Tu manques à ma vie…

 

Une réflexion au sujet de « Te dire combien je t’aime… mon ange »

  1. Coucou
    Ton post est intensément émouvant.
    Il exprime autant l’immensité de l’amour que tu as pour ton ange que la tristesse infinie que tu ressens.
    Surtout je culpabilise pas. Tu n’as rien à te reprocher. Tu as joué et tu joues ton rôle de maman avec perfection pour elle et April.
    Tu as le droit de craque, de te sentir faillible.
    Tu es humaine.
    Je t’embrasse très fort ainsi que jeremy et April
    Élisabeth (elisacharlotte)

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s